La bonne nouvelle du moment :  La  LGV perd de la vitesse...

Publié le par EELV du Gers

Le Lot ne la financera pas !

Aprés l'Aveyron et le Tarn, c'est maintenant le département du Lot qui vient d'annoncer qu'il ne prendra pas part au financement de la LGV Toulouse-Bordeaux-Paris. Son Président Gérard Miquel préfère que la collectivité travaille à l'amélioration de la liaison du département avec la capitale via Limoges.

Une déclaration  qui rejoint parfaitement la position des conseillers régionaux EE-LV portée par François Simon lors de la dernière Assemblée Plénière du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Une nouvelle qui confirme la pertinence de notre position : des trains à grande vitesse, oui, mais sur les lignes existantes. 

Publié dans EELV Midi-Pyrénées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article